Close
La PreskITW – Employee Of The Year

La PreskITW – Employee Of The Year

Employee Of The Year sort aujourd’hui son EP sobrement intitulé 2.

2, ce sont quatre pistes lancinantes d’électro douce aux rythmes addictifs aux cadences aériennes, l’élégance fine contenue dans leurs mélodies aux échos délicats comme sur Coming. Invitation aux rêves, transe en promesse comme sur Somethin About, ils emportent en offrant des trêves attrape-cœur au quotidien avec On My Own, dévoilant des horizons infinis avec Berlin.

Ici, la pérégrination est rêveuse, voguant sur des tempos élégants et envoûtants. L’électro pop d’Employee Of The Year est poétique et orgasmique. Nous avons rencontrés, Romain et Édouard, qui se confient en interview. Place donc aux doux musiciens d’EOTY et à leur écusson hypnotique.

Prev2 of 2Next
Use your ← → (arrow) keys to browse

« Nous faisons de la pop avec l’énergie du rock et les moyens techniques de la musique électronique. »

Votre EP 2 me semble plus nébuleusement ténébreux, plus dense, est-ce la nouvelle direction d’EOTY ?
Il peut paraître plus sombre car le tempo a un peu ralenti. Plus dense, c’est sûr. Nous avons passé des heures en studio.

Richesses des harmonies, souplesse des notes, rythmes qui savent se faire percutants, comment décririez-vous votre musique ?
On s’est amusé à trouver cette formule de « slow french »… En fait pour faire simple, nous faisons de la pop avec l’énergie du rock et les moyens techniques de la musique électronique.

Sur certains de vos titres, on se demande si vous êtes de doux rêveurs perfectionnistes, est-ce le cas ?
Très certainement oui ! Et on espère le rester le plus longtemps possible.

En revanche sur scène, lors de votre prestation, votre musique est plus musclée, quels sont vos rapports au live ?
Le live, c’est ce qu’on préfère ! C’est l’aboutissement des heures passées en studio ! On change les morceaux pour le live, on le construit sans arrêt, pour qu’ils évoluent et deviennent de plus en plus interactifs. On met pas mal d’énergie pour essayer d’améliorer notre prestation en live.

Quelle est votre approche du visuel (écusson, clips, pochette) et est-ce important pour vous ?
Nous sommes des obsessionnels. On s’implique à fond, sur tout. Nous sommes entourés de gens hyper talentueux qui nous suivent pour le côté visuel de la musique. Évidemment, c’est très important. Je crois qu’aucun musicien ne se moque de son image. Et en plus, c’est passionnant !

Vous avez fait les InrockLab, la villa Schweppes, êtes finalistes concours Midem, qu’est-ce que vous en retenez ?
Tout était génial ! Ça donne envie d’aller plus loin.

« Sur le deuxième EP, on a essayé d’oublier ce que l’on savait faire, les automatismes »

Vous venez d’intégrer la nouvelle structure Records Collection, pourquoi ce choix et pouvez-vous nous en dire plus ?
Records Collection, c’est une structure qui regroupe un pool d’artiste afin de faire des lives dans des lieux atypiques et décalés.

Nous les avons rencontrés cet été, et nous nous sommes sentis super à l’aise dans leur approche et dans leur simplicité. On est à fond avec eux et de beaux concerts sont en perspective.

On parlait tout à l’heure de remixs, avez-vous des collaborations de prévue pour des remix de vos propres tracks ?
Oui, des groupes que l’on aime beaucoup nous ont fait des super remix : Portland, Kool & Kabul et Mehari. Les remix sortiront, on l’espère, fin décembre !

Vous jouez de la guitare, de la batterie, quel est l’instrument qui vous résume le plus et vous ressemble ?
Le Moog ! C’est notre synthé analogique préféré, depuis que nous l’avons en studio, c’est notre mascotte !

Cultivateurs de paradoxes ou amants du romantisme et de la nuit ?
Amants du romantisme musical !

EOTY, vous écoutez quoi en ce moment ?
Romain : le dernier single de James Vincent McMorrow en boucle
Edouard: J’aime bien en ce moment l’album Rebel Era de Griz que je viens de découvrir. Aussi et dans le désordre : Nasser, Whitest Boy Alive, Sohn …

Une phrase, une chanson ou une citation qui résumerait EOTY ?
Notre nouvel Ep qui sort aujourd’hui !


D’ailleurs, pour se procurer l’EP 2 de toute urgence : c’est ici. Sinon demain, grâce à Employee Of The Year et Pause Musicale, vous pourrez tenter de gagner ce nouvel EP avec notre concours. Restez connectés donc.

Employee Of the Year - On My Own

Prev2 of 2Next
Use your ← → (arrow) keys to browse
Close