Close
La PreskITW – TECHNIQUES

La PreskITW – TECHNIQUES

Derrière Techniques, James Mulholland. Une musique mystérieuse qui se métamorphose grâce à des souffles plurielles d’électro, de pop, ou de house.

Des harmonies hypnotiques hantées des fantômes de l’âme de James, irisées de cadences sombres et mélancoliques. Il livre son premier EP Switch chez Kitsuné.

Nous avons rencontré l’homme pour en savoir plus sur l’essence même de Techniques.

Prev1 of 2Next
Use your ← → (arrow) keys to browse

Pause Musicale : Pourrais-tu te présenter aux lecteurs français qui ne te connaissent pas encore ?
TECHNIQUES : Je suis un artiste électronique et DJ de Manchester. J’écris, produis et interprète de la musique en tant que TECHNIQUES donc.

Quand as-tu commencé à jouer sous le nom de TECHNIQUES ?
J’ai commencé à jouer sous ce nom très récemment en donnant quelques concerts vraiment cools au Royaume-Uni et à l’étranger. Un de mes concerts préférés a été de jouer lors d’une soirée dans la maison d’un pote.
Je me suis installé dans un coin de la cuisine, avec tout mon équipement entassé sur les meubles et les chaises. J’avais même un type qui me tenait mon sampler pendant que je jouais. Il y avait définitivement beaucoup trop de gens dans cette cuisine !

Comment as-tu choisi ce nom de scène ?
TECHNIQUES vient du mot « technique », il représente la manière et la capacité avec laquelle un artiste choisit d’utiliser ses compétences. TECHNIQUES est donc mon interprétation de ce qu’est la musique et une petite fenêtre ouverte sur le processus de pensée derrière ce que je fais.

Quel est ton processus d’écriture justement ?
L’écriture peut commencer n’importe où… Il m’est arrivé une fois de penser à une mélodie en faisant du vélo à Manchester. J’avais tellement peur de l’oublier que j’ai pédalé directement jusqu’à ma maison pour l’enregistrer immédiatement.

Pour moi, le processus d’écriture est une expérience cathartique, alors je dois être dans le bon état d’esprit. Si je sais que je suis dans cet esprit d’écriture ou de production, je vais me bloquer quelques jours pendant lesquels je ne quitte pas la maison pour me concentrer sur la musique.

Comment décrirais-tu ton son et ton approche de la musique?
Le son TECHNIQUES, c’est une sorte de mélange entre électronique, new wave et des éléments de dance avec des voix mélancoliques. J’aime beaucoup l’électronique, mais aussi la faire se croiser avec des sons de basse ou de batterie; mélanger des sons électroniques modernes avec de bons vieux instruments démodés.

« TECHNIQUES est mon interprétation de ce qu’est la musique et une petite fenêtre ouverte sur le processus de pensée derrière ce que je fais ».

Tu as travaillé avec Let The Machines Do The Work, Adelaide et Mike Millrain, qu’est-ce qu’ils apportent à l’EP ?
Mes artistes préférés ont toujours fait des EPs et des albums qui varient, tout en maintenant un fil conducteur à leur travail. Avoir une telle palette de chansons sur l’EP SWITCH comme un mix « 2 Step », un mix « Deep House » et un version acoustique fait que l’on a envie de l’écouter.

Ils ont tous apportés une nouvelle facette de SWITCH qui se complètent mutuellement. La version acoustique met en lumière les paroles tandis que le mix « Deep House » offre un côté encore plus sombre à la piste.

Prev1 of 2Next
Use your ← → (arrow) keys to browse
Close