Close
Lewis Del Mar – Loud(y)

Lewis Del Mar – Loud(y)

Des apostrophes aux cieux composées de riffs de guitares qui écorchent les coeurs, poussés sous les pulsations des percussions arythmiques qui martèlent leurs murmures orageux tout au long de Loud(y), voici Lewis Del Mar qui happe intensément.

Duo originaire de NY, Lewis Del Mar, avec Loud(y) offre un tumulte harmonique de ceux qui déchirent les émotions sous un chant de velours, en posant les soubassements ténébreux d’un espoir enivrant. Ici, l’urgence poétique est fiévreuse, glissant sous un chant suave aux ponctuations rageuses, ralliant des crépitations rock et des éclats bouillants de touches bluesy.

Alors, en quatre minutes et neuf secondes, Lewis Del Mar propose une pérégrination suffocante, faite d’addictions en boucles distordues et de souffles ardents, insufflant une révolte grondante, emplie de désirs rayonnant qui mènent à des harmonies évocatoires.

Gorgée de débordements entêtants, l’angle, la pression des harmonies puisent leur force dans les notes survoltées, semblant dire à la manière de Gerhard Richter « Je n’obéis à aucune intention, à aucun système, à aucune tendance ; je n’ai ni programme, ni style, ni prétention. J’aime l’incertitude, l’infini et l’insécurité permanente ».

Lewis Del Mar - Loud(y)

Close