Close
L’Orange & Kool Keith – Time? Astonishing!

L’Orange & Kool Keith – Time? Astonishing!

Kool Keith est immortel.
Parmi les vieux routiers du rap, peu peuvent se targuer d’avoir une discographie réellement intéressante sur quatre décennies.

Les mauvaises langues diront qu’avec le nombre d’albums lâchés par le bonhomme, on trouve fatalement de bons crus dans le lot. Sans s’épancher sur cette polémique stérile, on peut néanmoins vous assurer que Time? Astonishing! fait partie de ceux-là.

Time? Astonishing! est la réunion de Kool Keith et de L’Orange, un producteur estampillé Mello Music Group. Label dont la réputation parmi le circuit indépendant et les  » backpackers  » n’est plus à faire.

Avec Time? Astonishing!, Kool Keith renoue avec le concept album. Habitué à se fondre dans une multitude de personnage aussi loufoques les uns que les autres, il incarne ici un voyageur temporel qui se rend dans le future et qui termine en hôpital psychiatrique. Cependant, l’album ne traite pas de son voyage puisque l’aventure commence au moment où l’album est terminé. L’album est donc la compilation des pensées et introspection avant que le voyage commence. Logique non ?

Si le concept parait obscur, il est surtout un prétexte pour l’Orange afin de nous gratifier d’un boom-bap jazzy absolument remarquable. Dans la ligné des récents travaux de ces compères de MMG, il effectue un travail de haute volée aux boucles éthérées (Meanwhile Back Home) ou Days I used to Know.

Accélérant le tempo (The wanderer) ou le ralentissant à sa guise ( The Green Ray ), L’Orange crée une atmosphère rétro en parfait accord avec le thème. Des samples judicieusement choisis issus de films anciens renforcent encore cette impression.

Kool Keith, quand à lui, est dans son personnage. Il remonte le temps et nous rappelle furieusement l’époque de Dr Octagonecologyst. Rappeur perturbé et perturbant, schizophrène génial, Kool Keith est tout cela. Mais avant tout, c’est un rappeur brillant à la créativité étonnante qui n’a pas son pareil pour le story-telling et installer des univers décalés. Il le rappelle à tous avec un titre comme  The Traveler avec un J-Live qui n’est jamais loin quand il s’agit de bon morceau. Les  » skillz  » ne se perdent pas, Kool Keith en est la preuve vivante.

Outre J-Live, on trouve également Mr Lif et Blu qui viennent filer un coup de main sur This New World. Tout en discrétion mais avec une efficacité redoutable.

Ce qui saute aux oreilles à l’écoute de Time? Astonishing!, c’est la complémentarité des deux artistes. Personne n’est véritablement en retrait et l’alchimie est évidente entre le jeune producteur et le vétéran. Le travail du beatmaker est mis en valeur par des pistes instrumentales (toutes très bonnes) et de court break sur la plupart des morceaux où ces boucles sont clairement audibles. Kool Keith quand à lui se sert de cette écrin pour briller et rappeler qu’il est toujours présent.

Gagnant/gagnant comme dirait Ségolène….

L'Orange & Kool Keith - Time? Astonishing!

Close