Close

Maps & Atlases : Beware and be grateful

Indie pop à la manière de TV On The Radio, bienvenue dans mon casque. Le deuxième album, « Beware and be grateful » de Maps & Atlases, quatuor multi-cordes hippie de Chicago est créatif, fantasque et ne manque pas de rythmes. Mélodies élaborées et chiadées, touchant au grandiloquent quelquefois avec les chœurs multiples, sons alternatifs, l’opus est sympa en écoute fraîche.
« Band of Horses » ou « Winter » sont un détour à faire dans leur univers particulier, accrocheur afin de le découvrir et d’y prendre goût.
Funky comme dans « Old & Gray » avec jeux de guitares et harmonies vocales à la clef, certains titres sont un peu plus labyrinthiques et on s’y perd un peu comme dans « Silver Self« .
Malgré ce petit bémol, on peut le reconnaître, ils sont lumineux et créatifs quand ils sortent des sentiers battus comme dans « Old Ash« , « Fever » « Important » ou « Remote and Dark Years« : qui sont des éclairs psychédéliques qui vous entraînent loin avec plaisir.
A découvrir donc, une jolie promesse qui n’est pas toujours tenue.
[soundcloud url= »http://api.soundcloud.com/playlists/1874394″ height= »200″ iframe= »true » /]

Close