Close
Olivier Libaux : Uncovered Queens Of The Stone Age @ Silencio

Olivier Libaux : Uncovered Queens Of The Stone Age @ Silencio

De ce projet qui nous avait conquis amenant des vagues de folk et des lames de fond pop, irisées de rêves doux, tant ces douze pistes résonnaient de douceur et de créativité habiles. Offrant une seconde naissance aux chansons de QOTSA, menées par Olivier Libaux et emmenées par des femmes aux voix suaves, nous attendions de pied ferme le concert, pour voir comment vivait le projet en live.

Au Silencio, jeudi dernier, le 11 juillet, la magie opérait. Olivier Libaux posait sa guitare sur la scène théâtrale du Silencio et à onze heures tapantes, faisait entrer son imaginaire dans la salle, planant comme une métaphore délicate. Toutes nappées de grâce subtile, tel un rêve éveillé, les chansons portées par les deux chanteuses aux voix douces ont emmenés le public doucement vers d’autres cieux.

Olivier Libaux : Uncovered Queens Of The Stone Age @ Silencio

Les douze mélodies ont revêtues pour l’occasion toute leur sensualité et la rythmique féerique enchanteresse a mené le bal de la première à la dernière minute du concert. Accompagné, de deux chanteuses, d’un claviériste, Olivier Libaux à la guitare, habite le projet tout en majesté, et propose une traversée en ballades sur des sentiers bucoliques à la pop folk contagieuse.

Burn the Witch bordée d’une guitare magnifique, No One Knows, Medication ou encore l’envoûtant River In the Road résonnent comme dans une autre dimension en live, parées pour l’occasion d’un manteau d’harmonies intimistes irrésistibles. Là, le voyage poétique, navigue de port en port, dans des limbes à la romance douce, aux cadences chaloupées et au mystère délicieux.

Alors, The Blood Is love peuple vos pensées, comme tiré d’un film surréaliste, les notes vous emmenant du côté de Running Joke, dans des paysages brumeux où la lune semble éclairer les pistes claires d’espoirs comme sur Hangin’ Tree.

Entre film noir à l’esthétique captivante, et ambiance cinématographique à la Calamity Jane, ce road trip nouvelle vague a de quoi séduire, l’évasion en notes douces à la finesse incomparable.

Olivier Libaux : Uncovered Queens Of The Stone Age @ Silencio

Olivier Libaux offre résolument sur scène un joli moment, une étreinte délicieuse qui se déguste à l’infini. Sachez qu’il sera au Café de la Danse le 21 septembre prochain, avec certaines de ces chanteuses mythiques. Un rendez-vous parfait pour continuer de rêver sous l’ombre d’harmonies en fleur à la cadence hypnotique.

Site internet : http://www.uncoveredqotsa.com/

Close