Close

On y etait @ Rock en Seine 2012 (Day 1)

Rock en Seine souffle ses dix bougies cette année. Pour fêter cette occasion, le festival parisien assure encore une programmation de choix avec des têtes d’affiche : Placebo, Dionysos, C2C, Foster the People ou Passion Pit. Récit d’une première journée haute en couleurs, au milieu d’un espace qui a de faux airs de fête foraine.

Le temps pluvieux avait prévu de gâcher le spectacle. Rien n’y a fait, Dyonisos et son oiseau imaginaire ont fait largement fuir les nuages, impressionnés par l’énergie qui s’est dégagée de leur représentation sur la Grande Scène. Pas de trace d’Olivia Ruiz. Qu’importe, Babet s’est chargée d’apporter la touche de finesse qui contrastait avec Mathias Malzieu et son envie folle d’escalader les structures de la scène centrale du festival pour décrocher le mégaphone et reprendre la suite de ses chansons.

Solide comme Rock en Seine

Brian Molko et Placebo étaient en embuscade juste derrière. Si cela fait quelques années que le groupe n’est plus aussi innovant, leur aura leur permet de rassembler une foule toujours aussi grande. Avec une ponctualité propre au festival, le groupe faisait plaisir au parterre de fans qui assistaient à un vrai show “son et lumières”, largement appuyé par l’organisation sans faille d’un festival aussi efficace d’un point de vue musical qu’écologique : aucun gobelet ne vient souiller le cadre exceptionnel du Parc de Saint-Cloud.

 

Pour terminer cette première journée riche en émotions, sur la Scène de la Cascade, le collectif des quatre DJ nantais C2C attirait les regards de tous les fans de musique bien décidés à ne pas rentrer trop vite chez eux. Down the Road et son beat faisaient danser les milliers de spectateurs ravis, mais aussi les bras perclus de crampes à force d’accompagner les chansons en rythme. Un show quatre étoiles.

C2C Live Rock En Seine 2012

Plus de photos sur le blog officiel de Rock en Seine.

Close