Close

Pitchfork Paris 2015 – Jour 3

Hier, le 31 octobre 2015,

Le Pitchfork Festival Paris entamait son troisième et dernier jour à la Grande Halle de la Villette, avec une pluie de prestations envoûtantes qui ont chaviré de différentes manières, les âmes venues en masse pour cette dernière soirée aux harmonies indélébiles.

Ici, comme chaque année, se sont succédés des artistes enivrants qui marquent les coeurs avec incandescence comme Nao, Sir Father John Misty, Spiritualized et surtout les monstres sacrés que sont Killer Mike et El-P aka Run The Jewels qui ont explosés les corps, de leurs uppercuts stylés d’un HipHop classieusement brutal et généreux.

Retour sur ce samedi de folie, au pays des notes folles et intrépides.

Prec1 / 9Suiv
Utiliser vos touches ← → (flèches) pour naviguer

Hinds, Garage évanescent

Pitchfork Paris 2015 - Jour 3 : Live Report de Pitchfork 2015 - #P4kParis

Sur la scène verte, guitares électriques et batteries lancinantes au poing, les filles de Hinds, originaires de Madrid, avait la lourde tache de débuter la 3ème et dernière journée de ce beau festival.

Cheveux longs, crop tops, avec des vibrations rock de velours, Hinds nous transporte dans un autre monde, celui bordé de guitares et de rythmes évanescents qui accrochent avec Oh Yes. Mi-garage, mi-psyché rock aux entrelacs tendres, sur des variations de murmures survitaminées, ce quatuor féminin claque, tout en sensualité sauvage.

Parfois rock crasseux aux crochets ravageurs, comme sur Easy ou l’entêtant Bamboo, leurs harmonies jouissives ont atteint les coeurs du public de la Grande Halle de la Villette avec leur énergie férocement tendre et contagieuse qui se déployait sur Garden. Elles ont su emportés sur leurs oscillations pulsées, en attendant leur album Leave Me Alone prévu pour le 8 janvier 2016, pour ces férues de The Black Lips, dans la lignée de The Parrots.

Prec1 / 9Suiv
Utiliser vos touches ← → (flèches) pour naviguer
Close