Close
Pitchfork Paris 2014 – Jour 1

Pitchfork Paris 2014 – Jour 1

30 octobre 2014, le rendez-vous est pris pour le début du Pithfork Festival Paris à la Grande Halle de la Villette qui recommence enfin pour sa quatrième édition.

La Villette accueille ce festival qui fait la part belle aux prog pointues et qui en partenariat avec Green Room Session offre trois belles journées et trois longues nuits de musique entêtante.

On reprend donc ses habitudes comme si hier encore c’était le pitchfork 2013. On remarque d’un coin de l’oeil les nouveautés qui se déclinent sous forme de ballons, de voitures et de babyfoot. On reconnaît les habitués qu’on prend plaisir à revoir, telles les lumières vertes de la Green Power, avec le spectre Heineken qui augure de soirées tentaculairement bonnes.

On débarque donc dans des lieux qui nous avaient manqués, hantés des frissons de ce qui semble la veille et conscients de ceux à venir.

Prev1 of 9Next
Use your ← → (arrow) keys to browse

Green Stage, Pink Stage – Une foule bigarrée

Pitchfork Paris-  Jour 1
Première chose qui frappe, c’est que le Pitchfork cette année, est bondé dès le premier jour. Foule bigarrée où se côtoient jeunes arty, bobos doucement fiévreux, et étrangers aux accents entêtants, venus en nombre. Ici, la foule n’est pas immobile mais chavire aux musiques plurielles rassemblées pour l’occasion.

Le pitchfork, comme à son habitude, se scinde en deux scènes, la verte ou la rose, où se succèdent une pluie d’artistes d’avant-garde auquel le Pitchfork Paris fournit une scène à leur envergure en devenir. C’est cela sa force, c’est cela que l’on aime chez lui, proposer de grandes scènes à des groupes à chérir, qui en France, n’en n’ont pas toujours l’occasion.

Prev1 of 9Next
Use your ← → (arrow) keys to browse
Close