Close
Playlist de Novembre 2013

Playlist de Novembre 2013

Novembre s’en va, nous laissant là avec nos doutes dans la nuit du matin et dans l’obscurité du soir. Sans un mot, avec un vent hargneux et un temps où les vautours tournoient, ce mois a été mi-cendres, mi-illusions déçues. La musique adoucit les mœurs, dit-on, souhaitons qu’elle puisse remplir son rôle, ou tout au moins entrer en résistance face à ce climat désormais sombre qui habite ces terres.

Laissons donc le dernier mot à Verlaine qui glissait un « De la musique avant toute chose. » et les notes à nos 25 artistes qui regardent vers l’arrière, et en même temps vers l’avant, sans oublier d’où ils viennent. De leurs harmonies, ils réchauffent le présent et font danser les consciences. Qui néglige la musique ignore l’approche de la liberté. Novembre est mort, Vive Novembre donc.

1 – Freddie Dickson – Minimal Love : Avec Freddie Dickson, rien n’est minimal, bien au contraire d’une voix mélancolique, il susurre des poèmes sur des mélodies lancinantes qui conquièrent l’esprit. Minimal Love est son nouveau titre après son premier EP Shut Us Down. http://www.facebook.com/freddiedicksonmusic

2 – Real Life Charm – de Caux * : La grâce des mélodies nuageuses, une voix stellaire, Real Life Charm est un trésor d’harmonies naviguant dans des eaux plurielles et chaloupées qui donnent l’envie de vivre.

3 – Banofee – Reign Dance : Un nom de dessert anglais Banoffee qui cache Martha Brown chantant dune voix chaude tout en jouant avec les rythmes de ses claviers. La douceur des rythmes y est contagieuse, un pied dans la pop et l’autre dans un R’n’b irisé avant la sortie de son premier EP/https://www.facebook.com/Banoffeeme

4 – SoulChef – Cheers Feat Awon : Collaboration entre Soulchef, producteur, compositeur et musicien originaire de Nouvelle-Zélande et d’Antwan Wiggins aka Awon issue de la scène Jazz hop. A deux, leur musique oscille entre hip hop, jazz et soul et caresse les tympans, en faisant chavirer les cœurs. Cheers est extraite de son album Food For Thought

5 – Ezra Furman – My Zero : Ezra Furman continue son indie rock enflammée qu’il habite de sa voix aux confins de plusieurs mondes. My Zero est le premier extrait de son second album Day Of The Dog, monde sauvage pour les rêveurs agités.

6 – Jake Troth – Vacay : Jake Troth est un chanteur, compositeur ayant travaillé avec Sieur Big Boi sur Apple Of My eyes. Créateur d’harmonies qui laissent rêveuses, tout en n’oubliant pas le rythme décadent de toutes bonnes mélodies. Vacay claque sous les guitares aguicheuses entrelacées à sa voix puissante, elle est extraite de son premier album Double Black Diamond. Jake Troth, 24 ans, a des promesse en farandole de pop qui défie tout les genres.

7 – Ephemerals – Life is Good : Comment vous rabibochez avec la dureté de la vie ? Ephemerals, a trouvé la parade avec sa soul mélancolique qui réchauffe les coeurs et nourrit les esprits de ses harmonies. Ephemerals est le projet de Hillman Mondegreen, producteur, compositeur et guitariste (Hannah williams & the tastemakers). Dans son équipe, la vibration est indélébile et poignante avec le chant de Wolfgang Valbrun, la trompette de Damian Mclean, le saxo de Charlotte Ostafew, le piano de James Graham, la basse de Rob Jones et la batterie de Jimi Needles.

8 – White Denim – Looking For A Place To Start. James Petralli, Josh Block, Steve Terebecki et Austin Jenkins forment White Denim. Ils viennent de sortir leur album Corsicana Lemonade. Originaires d’Austin, ils délivrent une psyché pop avec des réverbérations et des résonances en pagaille pour des harmonies jubilatoires.

9 – Mighty Mouse – In Front Of Our Friends (feat. Monarchy) : Voici Mighty House, une des moitié de Du Tonc, qui ici se livre à une disco soul endiablée et intergalactique, aux vibrations cosmiques et groovy additives. Ici, il collabore avec Monarchy aka Andrew Armstrong et Ra Black qui amènent leur touche électro house intemporelle.

10 – Young Knives – We Could Be Blood : Des sifflements comme dans un western, une guitare, des percussions, et une voix qui touche directement par son timbre ardent, capable de vous perturber et de vous emporter. Décalé, décalant, Young Knives viennent de sortir leur second album Sick Octave, beauté sombre toute contemporaine.

11 – REPORTERS – Trouble In Paradise : Duo composé de Dan Stock (chant, guitare) et de Josh Ringsell (batterie, chœurs), Reporters offre la mélancolie ténébreuse en cadeau, sous une guitare aggripante, souffle incandescent mettant à genoux grâce à la voix de Dan Stock qui résonne dans les méandres de notre âme. Trouble in Paradise est tiré de leur premier EP Trouble Last Morning, un rien King Krulien, merveilleuses mélodies coupantes de sentiments.

12 – George Barnett – Reflection : 19 ans, George Barnett fait une pop alternative, mixant des influences contraires et les faisant fondre dans des mélodies effrontées où l’espiègle harmonie vous cueille sans prévenir. Commençant comme une banale ballade de pop un peu calme, le multi-instrumentiste se lâche. Il vient de sortir son EP Animal Keeper inventif, passionnant et crépitant.

13 – The Godfather’s (Kool G Rap & Necro) – The City : Un flow enflammé fois deux allié à des instru explosives, qui tabassent, bienvenue chez The GodFather, gangsta de luxe Kool G Rap et Necro qui s’allient pour leur projet commun Once Upon A Crime, hymne aux villes et à leur bitume du Queens, de Brooklyn, NY et Marseille…Si Si !

14 – Falling Off Maps – All My Fears (Radio Edit) : Une idée de la mélancolie bordée de grâce douce pour Falling Off Maps, les pieds dans des chambres imaginaires aux rivages brûlants et la tête dans des nuages d’harmonies minimales, All My fears touche intensément et humblement. Petite douceur bercée de guitares cliquetis de l’âme.

15 – Misterwives – Vagabond : 6 musiciens pour ce nouveau groupe aux harmonies plurielles. Misterwives est tout terrain et sincère avec Vagabond, folk irisé, désarmant tiré de leurs harmonies country soul de leur premier EP Reflections.

16 – Dephlow – All The Way (Clean) : Dephlow a un flow doux qui percute doucement, sur des mélodies hip hop mixant old school et underground irrésistibles.

17 – Dale Earnhardt Jr. Jr – Run : Une électro pop rythmée et folle, des voix qui invitent à une danse singulière indie rock, voici le duo formé de Joshua Epstein & Daniel Zott, mantra explosif aux multiples couleurs, ils en rhabillent l’hiver habituellement bien gris. La liberté est ici totale.

18 – Citizen Kay – Raise a Glass ft. BKBB : Citizen Kay en feat avec The Brass Knuckle Brass Band, cela donne un hip hop intense et crémeux, crépitant sous les harmonies qui claquent de mille saveurs. Après son EP The Yes !,l’australien réinvente les mélodies, de ses rythmes addictifs et de son flow doux conquérant.

19 – The Delaplains – Bones : Une pop aux reflets âpres et au gout de guitares qui dansent, voici The Delaplains aka Phidel McCabe (chant, guitare), Jason Goodwin (guitare), Oliver Bernasconi à la basse, James Brown (batterie, chant) et Matthew Barham (claviers, guitare, chant) qui balancent des mélodies un peu beatles avec un souffle de the Coral, le tout dans la lignée de leurs ancêtres de Manchester. Des va-et-vient passionnés et une douceur rude sous les batteries, Bones est tiré de leur second EP The Other You.

20 – Oldboy Illie – Hear For Good (Outro) :  Un flow hip hop trempé dans de la soul, Oldboy illie balance sa rage douce, ne tolérant pas la réalité, la pointant du doigt de son flow addictif. AV8 dont est tiré la piste rassemble 8 producteurs différents dont DonGoldman. Xuice Hades réussit son défi un hip hop savoureux à écouter ici en entier.

21 – Frightened Rabbit – Late March, Death March [Alternate Version] : Il y a des groupes qui sont des trésors, Frightened Rabbit en est un qui fait de la pop chaude aux effluves folk soufflantes, aux tambours battants les mélancolies de la vie, réhaussant les rêves et taclant les désillusions de l’existence, une tristesse dans la voix, des sentiments par poignée comme sur ce titre qui conquiert furieusement.

22 – Kenna RELATIONS Featuring Childish Gambino : Quand Kenna remixe son Relations avec Childish Gambino, c’est funky à souhait, emplie de basses lourdes et impeccablement chargé sexuellement : un hymne lancinant au carpe diem.

23 – Say Yes Dog – Around My Neck* : Say Yes Dog cultive la pop synthétique, rythmée de cadences house. Aaron Ahrends, Pascal Karier et Paul Rundel se cachent derrière ce groupe irrésistible qui vient de sortir son EP A Friend et fait partie de la compile Zappruder. Ils seront le 11 décembre à l’International : Go !

24 – Roo Panes – Land Of The Living : Roo Panes délivre un folk délicatement poétique qui résonne intensément. Land Of Living est extrait de son EP à venir le 2 décembre prochain, beau comme un lendemain qui chante.

25 – Eva Stone – This is : Anglaise, Eva Stone cultive les contradictions, une vulnérabilité à fleur de peau et une voix puissante. Ces paroles qu’elle écrit seule pénètrent les coeurs de sa voix soul, de son âme bluesy. This is est son second titre intense, indélébile conclusion à novembre et ouverture sur un autre monde.
Playlist Novembre

Close