Close

SweatShop : The Getaway

Jonas Rendbo (au chant), Kuku Agami (Dafuniks) rappeur et Daniel Fridell, producteur, sont les trois musiciens qui forment le groupe Sweatshop, au flow lumineux, aux beats profonds, au groove intense. Trio multi-face de ce groupe formé en 2007, ils se préparent à sortir leur premier EP The Getaway, chez Underdog Records, label indépendant français spécialiste des découvertes d’artistes prometteurs.

Sur cet EP, cinq titre qui oscillent entre la soul, le hip hop, mâtinés d’un soupçon de funk, de quelques pincées de reggae et d’un nuage de R’nB. Là, un groove minimaliste se déploie, soutenu par des claviers doux, des guitares aux accents funk explosifs agrémentées de voix qui sillonnent les mélodies, les portant avec force ou délicatesse.

Venus du froid, du Danemark plus précisément, et petits frères de Dafuniks,  ils n’ont rien à envier à leurs aînés, apportant leurs touches singulières et séduisantes à leurs harmonies diversifiées. Si la voix de Jonas est chaude et est une caresse langoureuse de R’nB soul, celle de Kuku Agami est un flow crépitant et tendu, où la tension happe.

Drug le premier titre de l’EP est une introduction parfaite à leur œuvre mêlant funk, groove, rap et R’nB. Créatifs à souhait, leur terrain de jeu est expérimental et dangereusement attirant. La voix de Jonas porte un R’nB de velours qui se marie divinement bien avec le flow imparable de Kuku Agami.

Get Away suit, un pied dans le reggae, l’autre balisant différentes contrées joyeusement parcourues et servant à tracer leur propre sillon.

I Wanna Know permet de dévoiler une autre de leur facette, plus reggae Ska avec toujours ce groove à fleur de peau et des harmonies vocales aux textures variées et aux teintes passionnées.

Rainbow enchaîne impeccablement, plongée encore plus profonde dans des mélodies métissées et épicés. Ils signent l’un des meilleurs titres de l’EP, un hip hop fondant où les instruments se mêlent aux uppercuts de Kuku, un flow digne du Wu-Tang dont se dégage une énergie fraiche et convaincante.

Quant à Jungle Fever, c’est un groove chaud et entrainant. La voix sensuelle de Jonas et le flow intense de Kuku se combinent à merveille pour offrir un titre avec un son très old school, n’abandonnant pas pour autant leur propre identité qui brasse tout cela de manière intelligente et addictive.

The Getaway est un petit EP savoureux aux saveurs mixées et infusées avec passion et SweatShop un groupe à surveiller.

Close