Close

Thabo & The Real Deal : World War Free

Thabo & The Real Deal, ce nom retenez-le bien, c’est un quatuor anglais qui fait de la soul majestueuse. Une voix profonde ressemblant à celle d’Anthony Hamilton capable de mille douceurs et de gravité, celle de Thabo Mkawananzi qui est épaulée voire portée par un trio de musiciens The Real Deal. Le groupe est dans la soul la plus pleine, la plus entière où l’alchimie est contagieuse.

Composé d‘Aron Kyne (Piano, Rhodes, Wurlitzer), d’Emmanuel Allert (guitares), d’Ali Mac (percussions) et de Thabo Mkwananzi (chant), Thabo & The Real Deal vient de sortir son second EP Word War Free. Pendant que certains usent de vocodeurs partout, eux mettent en lumière l’essentiel, une rythmique chatoyante et des instru acoustiques en pleine ivresse.

Sur cet EP, les 4 magiciens de la soul dévoilent 4 titres qui mélangent leurs influences de manière singulière. Un peu « D Angelo, Lady Smith Mambazo intersected with Fela Kuti and Dolly Parton » et surtout Anthony Hamilton rencontrant la rythmique déjantée de Keziah Jones, première version, sur leur premier titre Diamonds.

A la souplesse des notes s’ajoutent la beauté des harmonies et les paroles d’une justesse imparable qui frappent l’âme comme Word War Free et résonnent d’une profondeur encore plus marquée lorsque « des affaires », par exemple, frappent la République.

Engagée, leur musique n’est pas dans la seule résistance, mais est emplie d’une conscience citoyenne qui ne gâche rien aux mélodies soul qui resplendissent alors d’une autre éclat.

Thabo & The Real Deal, c’est de la soul acoustique puissante aux percus emblématiques, à la guitare acoustique séduisante, aux touches de piano délicates et à la voix désarmante. Rythme inné d’un danseur de conscience qui se conjugue parfaitement à une âme soul éperdument poignante. Pour eux, l’existentialisme est un humanisme.


Thabo & The Real Deal : World War Free

Close